>  >  > Parrain et marraine : le sens d’un lien
Guide de naissance
Parrain et marraine : le sens d’un lien

Parrain et marraine : le sens d’un lien



Vous êtes l’heureux parent d’un bébé et pour vous pas de doute possible, bébé sera baptisé (civilement ou religieusement). Après avoir annoncé votre grossesse, puis la naissance de bébé, puis préparé votre liste de baptême, il va maintenant falloir annoncer le parrain et la marraine. A partir de là, un choix s’impose, quel parrain et marraine choisir et surtout comment les choisir ? Voici quelques éléments de réponse. 

Quelles missions pour les parrains et les marraines ?

Sachez tout d’abord que vous n’êtes pas obligés de choisir 2 personnes. Une seule peut suffire, un parrain ou une marraine.

- Pour un baptême civil  
Il s’agit plus d’un engagement moral envers l’enfant à savoir être auprès de lui tout au long de sa vie, l’accompagner, développer et entretenir une relation de confiance. La complicité naîtra d’elle-même au fur et à mesure. Si les parents de l’enfant venaient à décéder, un juge des tutelles peut attribuer sa garde à l’un de ses parrains/marraines mais aucune loi ne régit cet aspect-là et n’obligerait à leur donner cette responsabilité (voir ce qu’il en est en termes de droit).
Critères : être âgé d’au moins 13 ans

- Pour un baptême religieux  
Lors d’un baptême religieux, les parrains et marraines sont considérés comme « témoins de la fois au Christ ». Ces derniers s’engagent donc à apporter leur aide aux parents dans l’éducation religieuse de l’enfant. De même que pour un baptême civil, ce rôle les engage à accompagner l’enfant, le soutenir et être présent à ses côtés tout au long de sa vie. Petite particularité, ils n’ont pas de statut précis dans la loi française. 
Critères :
être âgé d’au moins 16 ans, être catholique et baptisé et avoir reçu les 3 sacrements de l’initiation chrétienne à savoir, le baptême, la confirmation et l’eucharistie

Comment choisir les futurs parrains et marraines ?

Membres de la famille ou amis proches, peu importe. Le principal étant qu’ils aient du temps à consacrer à votre bébé et qu’ils acceptent d’être présents à ses côtés au cours de chaque grand moment de sa vie.

La confiance est primordiale, le degré d’affinité et les qualités humaines le sont tout autant. Vous devez pouvoir lui confier votre enfant les yeux fermés. Ce choix est une décision qui se prend en couple et qui se discute en amont. En effet, ne faites pas ce choix à la légère car c’est un engagement pour la vie !  Vous ne pourrez plus modifier votre choix une fois que vous aurez signé le registre.

Imposer ce rôle à quelqu’un qui ne le sent pas d’assumer n’est pas une bonne idée. Retenez aussi qu’en aucun cas cela signifie que cette personne ne vous aime pas ou n’aime pas votre enfant. Seulement, cela représente pour elle de trop grandes responsabilités.

Gardez à l’esprit que c’est une responsabilité pour le parrain, celle de prendre quelqu’un sous son aile et de le guider au mieux. 

Etre parrain ou marraine ne se résume pas seulement à envoyer un cadeau pour l’anniversaire de l’enfant mais bien de le conseiller, l’accompagner et être là pour lui dans les moments un peu plus délicats. Au-delà de l’aspect spirituel et religieux, la proximité avec le parrain et la marraine va se transformer petit à petit en relation de confiance, en un lien indéfectible complémentaire à la relation parent-enfant.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement de nos services et de réaliser des statistiques de visites. X Fermer