>  >  > Comment annoncer votre grossesse ?
Guide de naissance
Comment annoncer votre grossesse ?

Comment annoncer votre grossesse ?



Une grande vague d’émotion vous envahit, quel bonheur ! Vous venez d’apprendre que vous attendez un heureux événement et il vous tarde maintenant de le partager auprès de tous vos proches. Qui sera la 1ère personne au courant ? Combien de temps est-il préférable d’attendre avant  d’annoncer la nouvelle ? Et surtout comment annoncer cette merveilleuse nouvelle ?

A qui l’annoncer ?

Vous avez dû imaginer de nombreuses fois la scène où vous allez l’annoncer mais rien ne vaut la réalité. Ceci dit, rien ne presse et vous pouvez prendre tout le temps qu’il vous faut pour prévenir vos proches. Cela évitera des mauvaises surprises. 

- Le papa d’abord

Avec la maman, il est le premier concerné. Sauf s’il se trouvait à vos côtés pendant l’attente du résultat du test de grossesse, c’est la première personne à informer. Nul ne doute que sa réaction génère beaucoup d’attente de la part de la future maman mais il ne faudrait pas que celle-ci soit surprise par une réaction « mitigée » de sa part. En effet, pour un homme il faut parfois 9 mois pour devenir un père car si la femme porte son enfant et le sent grandir en elle, ce petit être reste abstrait pour le futur papa.

Pour cette annonce, qui va pour le moins changer votre vie, privilégier un moment à 2, un moment calme, loin de l’agitation d’une journée. Il existe plusieurs manières de le faire. Une annonce explicite ou une mise en scène. Pourquoi par exemple, ne pas glisser sur l’oreiller une paire de petits chaussons, une tétine ou un petit mot. Cette petite attention marquera le coup et sera très romantique. 

- Les parents et les frères & sœurs forcément

Avec l’arrivée d’un nouveau membre, c’est une nouvelle famille qui va naître. Vos parents vont devenir grands-parents et vos frères et sœurs seront ravis d’être tonton et tata. Ils seront tout aussi heureux que vous à cette annonce. Ils s’imaginent déjà gâtant de cadeaux le nouveau-né et passant des vacances avec celui-ci. 

Que ce soit avec la belle famille ou votre famille, cette annonce devrait ravir l’ensemble de vos proches. S’ils sont tous réunis, c’est peut-être le bon moment pour faire votre annonce. L’émotion est garantie car votre famille va s’agrandir et vous allez devenir parents et eux grands-parents. Longtemps ils ont en rêvé maintenant cela devient réalité.

Si jamais les dates correspondent, vous pouvez attendre une occasion spéciale telle que la fête des pères ou des mères, un anniversaire, les fêtes de Noël pour l’annoncer. Avec un petit cadeau symbolique (chaussons, tee-shirt, tétine …), ce moment-là restera un des souvenirs marquants de votre grossesse.

- Les enfants bien sûr

Si vous avez déjà une petite fratrie, il est nécessaire de prendre le temps d’annoncer l’arrivée d’un 2ème enfant dans la famille. Pour l’enfant unique, c’est un grand changement, la jalousie, l’inquiétude ne tardant pas à prendre le pas sur l’impatience d’avoir un petit frère ou une petite sœur. Faites une annonce en douceur, en rassurant votre enfant, en lui expliquant et en répondant à ses questions. 

- Les amis

Il faut distinguer votre cercle d’amis proches, des autres copains. Vous n’êtes pas obligés de l’annoncer à tous vos copains de suite mais vos amis proches apprécieront certainement une annonce officielle. Souvent, l’un ou l’une d’entre eux est déjà au courant depuis bien longtemps. C’est idéal de pouvoir privilégier une annonce en face en face autour d’une soirée ou d’un moment de partage pour officialiser la grossesse. Puis, vous n’aurez qu’à célébrer ensemble cette nouvelle.

- Et les réseaux sociaux ?

C’est le moyen le plus rapide et le plus efficace pour informer l’ensemble de vos connaissances que vous attendez un heureux événement. Pas vraiment personnel, vous pouvez quand même diffuser une annonce originale après avoir prévenu vos proches. Par exemple, en 140 caractères, par une jolie photo mise en scène ou bien par un post accompagné d’une photo également. 

Quand faire l’annonce ?

D’un côté, il y a les impatientes, de l’autre, les prudentes. Les unes font leur annonce très rapidement après avoir appris la nouvelle tandis que les autres préfèrent attendre la fin du premier trimestre. Mais chaque couple a sa vision des choses et réagit de manière personnelle et unique.

D’une façon générale, et même si rien n’est obligatoire bien sûr, les futures mamans préfèrent attendre la fin du 3ème mois de grossesse pour une annonce officielle. En effet, c’est là qu’a lieu la première échographie qui détecte la santé du bébé. Le risque de fausse couche étant assez élevé pendant les premières semaines de grossesse (1 sur 8 en moyenne), il est toujours délicat et douloureux de répondre à vos proches qui vous demandent des nouvelles de votre bébé que vous l’avez perdu. Mais rien ne vous empêche de vous confier à 1 ou 2 amies très proches ou à un membre de votre famille qui vous connaissent très bien et qui auront surement déjà remarqué un petit changement de comportement.

- Et pour l’employeur ?

Pour une question d’organisation et afin de pouvoir vous accompagner au mieux, un employeur doit être informé de votre grossesse. Là encore, il n’y a légalement aucune date fixée pour l’annoncer mais vous pouvez l’envisager dès la fin du 3ème mois de grossesse, après la 1ère échographie. Cela permettra de vivre plus sereinement cette période, d’anticiper les futurs besoins sur votre travail et de vous apporter un soutien nécessaire. 

Ce nouveau statut, celui de femme enceinte, vous ouvre des droits :
- demander un changement d’affectation si votre état de santé l’exige (sur présentation d’un certificat médical),
- vous ne pouvez pas être licenciée, sauf en cas de faute grave,
- vous pouvez vous rendre aux différents examens médicaux pendant votre temps de travail,
- bénéficier d’une réduction du temps de travail journalier d’une ½ heure.

Votre grossesse va générer beaucoup d’émotions, pour vous-même, dans votre couple, dans votre famille et peut être au travail aussi. Vous entendrez de nombreuses choses, conseils, remarques et autres mais ne vous en préoccupez pas trop. Profitez avant tout de l’épanouissement que procure la joie de fonder une famille !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement de nos services et de réaliser des statistiques de visites. X Fermer