>  >  > 10 conseils pour apprendre à bébé à devenir propre
Guide de naissance
10 conseils pour apprendre à bébé à devenir propre

10 conseils pour apprendre à bébé à devenir propre



Si bébé fait peu à peu ses nuits, il faut maintenant lui apprendre à faire ses besoins dans un pot peut être un processus de longue haleine. Pour faciliter cette transition, voici 10 conseils pour que bébé abandonne la couche et aille au pot comme un grand.

1. Attendre le bon moment

Il faut savoir que les jeunes bébés font leur besoins sans y penser. La connexion entre son système nerveux et les sphincters n’est pas encore établie. Un enfant commence à être propre le jour autour du 28ème mois. Il ne faut donc pas le presser !

2. Profiter de l’été

Avec la chaleur, la saison estivale est propice à enlever la couche de bébé. Prenez les devants en lui retirant la couche quelques heures par jour. S’il ressent l’envie d’uriner il pourra le faire facilement.

3. Pouvoir ôter facilement ses vêtements

Pour lui faciliter la tâche, habillez votre enfant avec des vêtements faciles à retirer. Dès que l’envie lui viendra d’aller faire ses besoins, il aura très peu de temps pour se rendre au pot. Il faut donc éviter les pantalons serrés ou à déboutonner. Optez plutôt pour un short élastique.

4. Enfiler une culotte d’apprentissage

Bébé peut apprendre à être propre en douceur avec des culottes d’apprentissage. Avec l’apparence d’une culotte classique, elles n’en sont pas moins absorbantes telles des couches. Les culottes d’apprentissage offriront un sentiment d’autonomie à bébé tout en le protégeant des petits accidents.

5. 10 minutes de patience, pas plus

Dix minutes se sont écoulées et votre enfant n’a rien fait ? C’est que ce n’est pas le bon moment. N’insistez pas d’avantage.

6. Le complimenter

Des paroles rassurantes et encourageantes inciteront bébé à poursuivre ses efforts. Montrez-lui qu’il gagne en autonomie et qu’il devient un grand. Exemple : « C’est bien chéri ! Tu es un grand ! » « Nous sommes fiers de notre grand garçon ! ».

7. Ne pas réprimander en cas d’accident

L’apprentissage du pot était terminé selon vous ? Et pourtant, bébé vient de faire pipi dans sa culotte ? Pas de panique, cela peut arriver. Ne le grondez pas. Pour passer outre ces petits accidents, anticipez son envie d’aller au pot en lui proposant d’y faire un tour après les repas.

8. Être propre la nuit petit à petit

Bébé est désormais propre le jour, mais les nuits représentent un autre défi pour lui. A son âge ce n’est pas facile de contrôler ses sphincters tout en dormant ou de se lever pour aller jusqu’au pot. Généralement l’enfant devient propre la nuit aux alentours de 3 ans. Avec le temps, tout comme lui, sa vessie grandira et stockera davantage d’urine. Les nombreuses siestes sont l’occasion de savoir si bébé se rapproche du but.

9. Une veilleuse pour que bébé trouve son chemin

Si bébé se lève la nuit pour uriner, c’est déjà un cap de franchi. Mais pour qu’il se déplace sereinement dans la pénombre, mieux vaut s’équiper d’une veilleuse à installer à proximité du pot. Bébé trouvera ainsi son pot facilement. Choisissez-lui un pyjama facile à dévêtir.

10. Apprendre les bons réflexes

Dès le plus jeune âge, les enfants doivent apprendre quelques gestes pour éviter des infections ou des irritations. Assurez-vous que votre enfant vide entièrement sa vessie et qu’il ne pousse pas lorsqu’il doit faire la grosse commission. Cela risquerait d’endommager son plancher pelvien. Il est conseillé pour les petits d’uriner toutes les trois heures pour limiter le développement de germes et d’infections. Les jeunes filles doivent s’essuyer de l’avant vers l’arrière afin d’éviter les risque d’infections urinaires.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement de nos services et de réaliser des statistiques de visites. X Fermer